Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 16:36

Maxime Dufresne champion des recrues Pro-Truck 2008


Maxime Dufresne, Ford #43, seul pilote à évoluer dans la série Pro-Truck Cummins sur une camionnette Ford cette année, a remporté le titre de «Champion des recrues 2008» Ce championnat, supporté par «Le Circuit Téléguidé St-Roch de l’Achigan» Tient à souligner le travail fait par les pilotes qui en sont à leurs premières armes dans la série reine du circuit de l’autodrome de St Eustache. Rappelons que cette série sanctionnée NASCAR en était à sa dernière saison puisque l’an prochain elle sera remplacée par la toute nouvelle série «NASCAR Sportsman»

Le pilote originaire de Trois-Rivières sera donc le dernier à inscrire son nom dans le livre des records de cette série à titre de recrue. Si Maxime n’a pas remporté de victoire en 24 départs, il aura quand même réussi 5 «Top 10» En 2008. Restant à l’écart des incidents en piste et n’ayant pas souffert de problèmes mécaniques majeurs, Dufresne ainsi que l’équipe du #43 n’auront jamais été réellement menacé par les autres compétiteurs dans la course au titre des recrues. Maxime termine donc sa première (et dernière) Saison en Pro-Truck avec une plus que confortable avance de tout près de 130 points sur son plus proche rival. Une note de plus à son curriculum, son nom figure au 272iem rang du classement de la «whelen All-American Series Top 500 Driver Standings» Pas mal pour une recrue.

Sera t’il de retour en 2009 ? Au moment d’écrire ces lignes, la décision n’était pas encore prise. Lors du dernier programme de la saison, un membre de l’équipe du #43 confiait «Ont ne le sait pas encore, l’investissement a été majeur cette année et ont cherche à trouver les fonds nécessaire à la conversion pour l’an prochain» L’aide monétaires de la part de la direction de l’autodrome afin d’aider les équipes à se convertir à la nouvelle série étant de taille, souhaitons que les membres de l’équipe du #43 prennent la bonne décision.

Et les autres… Steve Côté Chevy #80 un gradué des «Légendes Modifiées» A lui aussi fait son entré dans la série des Pro-Truck Cummins en 2008. Faisant équipe avec son frère Jonathan #88, le pilote de l’île Bizard n’aura cependant pas eu autant de chance que Maxime Dufresne. Impliqué plus souvent qu’à son tour dans des incidents de course, Steve devra se contenter du deuxième rang au championnat des recrues. À noter que tout comme son frère, Steve sera de retour en 2009 avec un tout nouveau bolide de la série «Sportsman» Sa camionnette étant présentement en phase de transition.

Steve Ladouceur, Dodge #31 termine quand à lui au troisième rang du championnat des recrues. La transition vers les «Pro-Truck» du multiple champion de la série «Sport-Compacte» N’aura pas été de tout repos. En effet, non seulement sa Dodge #31 n’était pas des plus compétitive en piste, mais Steve Ladouceur s’est aussi infligé une grave blessure à la main en travaillant sur son bolide lors d’essais privés. Le laissant sur les lignes de côté pour une période de deux semaines, ses chances de remporter le titre de «Recrue de l’année» Devenait impossible à atteindre pour ce pilote qui sera lui aussi de retour l’an prochain derrière le volant d’un tout nouveau bolide.

Crackshaft

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Stock Car
commenter cet article
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 00:04

À Monza, Vettel écrit une page d’histoire

Bon ok, peut-être pas une page, mais tout au moins un bon paragraphe. En effet le pilote de la Scuderia Toro Rosso devient à 21 ans et des poussières le plus jeune pilote à remporter un Grand Prix à ce jour. Qui plus est, il le remporte au volant d’une puissante Toro Rosso à moteur Ferrari… Deux paragraphes écrits le même jour.

Si la veille ont avait mis sur le dos de la météo le fait qu’il se soit emparé de la pôle position (Tiens, ça ne ferait pas un troisième paragraphe par hasard ça?) Bref si plusieurs croyaient qu’il ne tiendrait pas longtemps la tête de l’épreuve, tous furent confondus. Le jeune et ô combien sympathique pilote Allemand a tout simplement dominé de bout en bout cette édition du Grand Prix d’Italie terminant même avec plus de 10 secondes d’avance sur son plus proche rival, Heikki Kovalainen sur la deuxième McLaren. Parti de la 11iem place sur la grille, Robert Kubica sur BMW prendra quand à lui la troisième marche du podium.

Felipe Massa, prétendant au titre, a dus de contenter de la 6iem position, même place qu’il occupait sur la grille. Lewis Hamilton qui détenait deux points d’avance sur Massa avant l’épreuve de dimanche, avait eu beaucoup moins de chance lors de qualifications ne réussissant qu’une maigre 15iem place. Ce dernier à fait une belle remontée, mais un mauvais choix de pneus au mauvais moment l’obligeront à se contenter de la 7iem place au final. Les meubles sont cependant sauvés et il ne perd qu’un seul point sur Massa au classement.

Avec seulement quatre épreuves à disputées, voici que prend fin la portion Européenne du calendrier 2008. Tout ce beau monde se déplace maintenant en Asie pour la première édition du Grand Prix de Singapour pour la première course qui sera disputée sous les réflecteurs. À noter qu’un seul point sépare les deux pilotes au sommet du classement. Hamilton 78 et Massa 77… Comme disait l’autre «Y en aura pas de facile»

Crackshaft 

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 21:17

Cliche gagnant… Pelletier domine le classement

Patrick Cliche, Chevrolet #3 remporte les grands honneurs des 100 tours du «Coffrage 20-20» De la série «ProCam Bestbuy» Couru samedi soir dernier sur le circuit de l’autodrome Chaudière de Vallée Jonction. Le pilote originaire de St Jean Chrysostome remporte ainsi sa troisième victoire de la saison devançant  Maxime Pelletier #66 qui termine deuxième suivi sur la troisième marche du podium de Stéphane Doyon #0. Ont complété le «Top 5» Le vétéran Martin Goulet #38 ainsi que le #20 de Guy Henault. Rappelons que Cliche n’avait pas participé à l’épreuve de St Eustache il y a quelques semaines de cela, ce dernier désirant laisser retomber la poussière après ses deux disqualifications consécutives des épreuves de St Croix et SANAIR respectivement pour essence non conforme, et différentiel non centré. N’eu été de ces deux disqualifications qui lui ont coûté une victoire ainsi qu’une deuxième position, nul doute que ce pilote au talent indéniable serait en tête du championnat plutôt que de croupir présentement au 14iem rang du classement. Patrick Cliche, triple champion de cette série prévoit participer à l’une des deux dernières courses qui seront couru sur l’ovale de St Eustache et qui conclurons le calendrier de la présente saison avant de mettre un terme à sa brillante carrière en «ProCam»

Refusant de se voir accoler l’étiquette de «Tricheur» Patrick Cliche se crois plutôt persécuté par les dirigeants de cette série. Cliche déclarait récemment à un journaliste de la région de Québec «Je pense que les dirigeants de la série ont décidé de se mettre sur mon dos. Il y a beaucoup de monde ici et là qui sont tanné de me voir gagner» Ceci étant dit, Patrick «La Victime» Cliche déclarait du même coup vouloir faire un retour en série ACT au volant d’un bolide «Late Model» l’an prochain. J’espère pour lui qu’il prendra bien soin de lire attentivement le livre des règlements de cette série.

Un Nouveau meneur au classement : Maxime «Max la Menace» Pelletier Chevy #66 Location Max-Plus / Big Bill se retrouve, et pour la première fois de la saison, seul en tête du championnat de la série «ProCam BestBuy» En vertu de cette deuxième position lors de l’épreuve du «Coffrage 20-20» De Vallée Jonction, «Max la Menace» Détient maintenant une avance non négligeable de 20 points sur son plus proche rival, le pilote de la Chevy #95 Remeq / Acier Bouchard, Jimmy Cormier.

Un week-end de course qui s’annonçait pourtant plutôt mal pour la jeune recrue de Mascouche. En effet, dès son arrivé sur le site, il accroche la remorque transportant sa camionnette et tout le bardas nécessaire pour la course, résultat, trois panneaux «Dé Zippé»… Qu’à cela ne tienne, le paternel sera en pétard mais rien de plus. Après s’être installé dans le coin réservé à son équipe, Pelletier prend la piste pour quelques tours de chauffe question de voir comment son Silverado #66 se comporte, en plus d’accumuler des infos qui seront utiles à son «Gourou» De la suspension, Mario Lajoie.

«Je n’avais pas deux tours de fait, que le truck ne tenait plus la route» De déclarer Maxime rejoint au téléphone dimanche soir. Et pour cause, une fuite d’huile au niveau d’un couvert de valve aspergeait les roues de son Chevy, le rendant tout simplement inconduisible, sans compter les risques niveau moulin. Toute l’équipe cravache à réparer le joint défectueux, mais rien n’y fait. Incapable de trouver la bonne pièce, c’est finalement Martin Labonville #76 (L’entraide existe encore entre certains compétiteurs) Qui lui prêtera un couvert de valve de rechange. Ont laisse sécher le tout, et ont est fin prêt pour reprendre la piste. Sans les infos nécessaires, entre autre au sujet de la température des pneus, Mario «Le Gourou» Lajoie devra y aller à l’instinct pour ce qui est des ajustements. Quand à moi, l’instinct du «Gourou» Vaut mille fois l’expertise de beaucoup d’autres. Résultat, Maxime gagnera sa vague de qualification.

La malchance semble finalement avoir abandonné l’équipe du #66, et c’est de la 9iem position sur la grille que «Max la Menace» s’élancera lors du départ de l’épreuve. Pas moins de 12 drapeaux jaune ralentiront les ardeurs des pilotes tout au long de la soirée, mais au 57iem passages, Pelletier prendra les devants. 23 tours plus tard, le pilote de Mascouche ne pourra cependant pas résister aux multiples attaques du #3 de Patrick Cliche qui tentait littéralement d’embarquer dans la boite du #66. Pelletier déclarait «Cliche me tapais le derrière à l’entrée de chaque virage… La pression était forte… Tu devrais voir l’arrière de mon «Truck»… Je n’ai plus de «Bumper» Finalement au 80iem tours j’ai fait une erreur, au virage trois je suis allez un peut large et Cliche a planté à l’intérieur et m’a passé. Comme le #95 de Cormier était loin derrière, je me suis dit que ça ne valait pas le coup de risquer un accrochage et ainsi me retrouver à la queue»

Plutôt que de tout compromettre, Maxime a préféré consolider sa deuxième position et ainsi récolter 86 précieux points au classement. La sagesse s’installe pour ce jeune pilote de 22 ans. De quoi rendre fier ses commanditaires, notamment les gens de chez «Big Bill» Vêtement de travail, principal bailleur de fond de l’équipe du #66. Présent lors de l’épreuve de SANAIR en Août dernier, Charles Alex Beauvais, directeur des ventes de cette entreprise familial établie dans les Cantons de l’Est confiait «C’est notre première année d’implication en sport automobile, ont crois que c’est une bonne visibilité pour nos vêtements de travail.» En plus de commanditer l’équipe de Maxime Pelletier en «ProCam», ces derniers étaient aussi impliqués dans la série «Pro-Truck Cummins» De St Eustache, notamment avec l’équipe du #41 de Jonathan Bouvrette, Champion local et National de la saison 2008. C’est qu’ont a le tour de bien les choisir nos pilotes chez «Big Bill Racing» Désolé si mes propos vous semblent un tantinet «Téteux» Mais sans l’implication de ces entreprises qui sont, soit dit en passant loin d’être des multinationales, hé bien le développement des jeunes pilotes de chez nous seraient beaucoup plus ardus.

Week-end décevant pour Jimmy Cormier : Celui qui menait le classement par un seul point d’avance sur Pelletier avant l’épreuve de Vallée Jonction, préfèrera sûrement oublier son récent voyage en Beauce. Impliqué dans un incident de course, le #95 de Jimmy «Slim Jim» Cormier s’est vu imposer un drapeau noir parce qu’une pièce de carrosserie menaçait de finir la course sans lui. Contraint de faire un arrêt imprévu sous le drapeau vert, le pilote de la camionnette «Remeq / Acier Bouchard» est finalement revenu en piste avec deux tours de retard sur les meneurs. Cormier a donc dus se contenter de la 12iem position au final, de loin son pire résultat de la saison. Il concède maintenant 20 points de retard sur la première position détenu par Maxime Pelletier, avec seulement deux couses à faire, ce n’était pas le moment de s’accoquiner avec dame malchance.

Tout n’est cependant pas perdu pour Cormier, non seulement reste t’il encore deux épreuves à êtres courus, mais à la fin de la saison les règlements de la série permette d’enlever le pire résultat de chacun des pilotes. C’est donc dire qu’à ce jour, le différentiel net entre les deux pilotes au sommet du classement n’est que de 10 points favorisant pour le moment «Max la Menace» Le hic dans tout ça, c’est que les deux dernières épreuves prévu au calendrier se déroulerons dans la court de Pelletier, c'est-à-dire sur l’ovale de St Eustache, piste ou Maxime avait remporté son championnat de la série des «Légende Modifié» En 2006 et ou il a aussi remporté sa seule victoire de la saison en «ProCam» Cette année. Un championnat qui est chaudement disputé entre ces deux recrues… Vous voulez mettre un «P’tit deux» Sur quelqu’un… Libre à vous, mais j’ai l’impression que le tout va se décider lors des dernier tours de la dernière course. Prochain rendez vous des «ProCam Bestbuy» St Eustache dimanche le 28 Septembre.

Crackshaft   
Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Stock Car
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 00:58

GP de Belgique… La farce continue

Après un premier Grand Prix de Valence des plus soporifiques, mais qui avait l’avantage de rendre presque intéressant un discours de l’insignifiant Stéphane Dion, voici que se pointait le Grand Prix de Belgique. Si la deuxième épreuves courues en territoire Espagnol cette année fut un désastre au niveau de la valeur des actions des grandes entreprises pharmaceutiques de ce monde… les ventes de «Valium»  ayant dramatiquement chuté dans les jours qui ont suivis la fin de cette course, on étaient donc en droit de s’attendre à un tout autre spectacle pour l’épreuve de Spa Francorchamps.

Comme à l’habitude, spectacle nous avons eu sur ce superbe circuit situé au cœur des Ardennes… Kimi Raikkonen sur Ferrari, parti de la deuxième ligne qui prend les devants, de beaux dépassements, une belle bagarre entre ce dernier et la nouvelle coqueluche de la F1 en Lewis Hamilton qui se voit obligé de court-circuiter la chicane afin d’éviter le contact, laisse Kimi reprendre les devants pour aller le rechercher par la droite au virage suivant et finalement remporter la victoire. Presque une course à l’ancienne, on s’est même permis quelques touchettes, les gars roulaient à la limite… En tout cas, moi j’avais le postérieur à la limite de mon fauteuil, pas question de dormir celui là, et ce malgré l’heure matinal. Quel spectacle, du grand art, et pourquoi pas un peu de pluie en fin d’épreuve question de mettre du piquant pour conclure l’événement.


Malheureusement il fallait que les «Ripoux» de la toute soumise FIA viennent une fois de plus avantager l’écurie au «Cheval Pleurnichard». Lewis Hamilton se voit donc pénalisé de 25 secondes et dégringole en troisième position. Évidemment que le tout s’est décidé plus tard… Beaucoup plus tard, parce que lors de l’incident, on a bien pris soin de vérifier auprès des commissaires si la manœuvre était correcte. Martin Whitmarsh, responsable chez McLaren déclarait «Depuis les stands, nous avons demandé au race control de nous confirmer si la manière avec laquelle Lewis avait laissé passer Kimi était correcte et il a répondu par l’affirmative. Si il nous avait exprimé ses doutes, nous aurions demandé à notre pilote de laisser passer Kimi une seconde fois» Est il besoin de mentionner que le dit commissaire n’avait pas au préalable vérifié auprès des vrais autorités de la FIA, c'est-à-dire les dirigeants de chez Ferrari, si sa décision rencontrait les critères obtus de l’écurie Italienne. Force est d’admettre que la seule Mercedes qui est toléré devant les rouges, c’est la voiture de sécurité.

Remarquez que ma monté de lait est bien inutile car depuis dimanche dernier, au fil de mes lectures sur le «Web» Je me rends bien compte que la grande majorité des intervenants sont entièrement d’accord avec la décision… Rien d’étonnant de la part d’une espèce qui est capable d’élire des Sarkozy, Bush et bientôt McCain ou plus près de chez nous un «Harpeux le conservateux»

Ha j’oubliais… McLaren fait officiellement appel de la décision… Vous y croyez ? Personnellement je n’ai jamais vu la FIA prendre une décision qui va à l’encontre de la toute puissante «Scuderia» Avec tout ça le prochain Grand Prix se déroulera ce week-end en Italie… Devinez qui va le gagner ?

Crackshaft  
Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 20:45

Ron Fellows remporte le NAPA 200


C’est le vieux routier de Ron Fellows Chevy #5 qui aura finalement eu raison des intempéries ainsi que des autres compétiteurs lors de la présentation du NAPA 200. Choix discutable de pneumatiques, stratégie d’arrêt aux puits différentes des autres, l’expérimenté pilote originaire de Windsor Ontario, aura su tiré le maximum de la situation et ainsi se sauver avec la victoire. N’eut été de la neutralisation de l’épreuve après 48 tours, il est permis de se demander si la victoire ne serait pas plutôt revenu à Patrick Carpentier Dodge #9 qui a quand à lui du se contenter de la deuxième position pour une deuxième année consécutive.


Couru sur le circuit Gilles Villeneuve, cette deuxième édition du NAPA 200, de la série maintenant connu sous le nom de Nationwide ne c’est cependant pas déroulé sans heurt. À l’image de l’été de merde que nous connaissons cette année, c’est encore une fois la flotte qui aura eu raison du spectacle. En effet, si les qualifications se sont déroulées sur une surface sèche, ce n’est qu’après sept tours de l’épreuve principale que dame nature s’est déchaîné. Spectacle écourté peut-être, mais exceptionnelle par le fait même puisque ces gros bolides ne courent pas souvent sous la pluie, en fait ils ne courent jamais sous la pluie, exception faite de quelques rares circuit routier, dont le nôtre. À noter que contrairement à l’épreuve d’Indianapolis de la série Sprint courue la semaine précédente, NASCAR et le fournisseurs de pneus Good Year étaient prêts… ou presque. Pour voir un bout de vidéo du départ de la course cliquez ici ***VIDÉO DU DÉPART***


La quarantaine de tours suivant furent des plus intéressant, et ce malgré la vitesse grandement diminué à cause de l’accumulation d’eau sur la piste. Quand même beau à voir, la dextérité de ces «Pros» Du volant, à la sorti de l’épingle en pleine accélération alors que le derrière de ces grosses «Chiasses» Ne cherchaient qu’à se dérober. Qui plus est, certains pilotes de la série Sprint qui n’avaient pas fait le voyage vers Montréal, trop occupé qu’ils étaient à se préparer pour la course de Pocono le lendemain, ce disaient déçu de ne pas s’être déplacé, notamment Tony «Smoke» Stewart  qui avait laissé sa place au prometteur jeune Joey Logano #20, et qui déclarait «Lorsque je les ai vu sortir les pneus pluie, je me suis dit que j’aurais bien aimé allez m’amuser avec eux» Bref, pilotes et spectateurs semblaient unanime, le spectacle en valait le coup, et ce malgré les distractions causés par les nombreux «T-Shirts» Légèrement humide… Enfin, moi je ne les ai pas vues, je regardais la course, mais c’est ce que certain m’on rapporté.

 
Jacques Villeneuve Toyota #32 et qui participait pour la première fois à l’édition Montréalaise de l’évènement, s’est vu contraint à l’abandon après avoir percuté l’arrière d’un autre compétiteur sous le drapeau jaune, juste avant l’arrêt définitif des hostilités. Privé d’un essuie glace et d’un dégivreur, notre Villeneuve national n’y voyait tout simplement rien. Belle performance de ce dernier malgré tout, puisqu’il avait tout de même qualifié la voiture en cinquième position, en plus d’être le meneur de l’épreuve à un certain moment. Bref de belle performance de la part de nos trois Québécois inscrits à l’épreuve qui furent tour à tour ovationné lors de la présentation des pilotes.


Le NAPA 100 : Une épreuve de la série NASCAR Canadian Tire était quand à elle courue plus tôt en matinée en guise de course de soutien lors de ce week-end. La foule en a eu pour son argent, en effet c’est la vedette locale et champion défendant de cette série qui a choisi le bon endroit et le bon moment pour remporter sa première victoire de la saison 2008. Andrew Ranger Ford #27, a profité d’une erreur de pilotage de JR Fitzpatrick Chevy #84 lors du dernier tour pour littéralement voler la victoire au pilote de Cambridge Ontario, qui avait jusque là réussi à contenir les attaques de la jeune merveille de Roxton Pond. Les deux autres Québécois inscrit à cette épreuve, Alex Tagliani Ford #7, ainsi que le sympathique pilote / Commentateur / Animateur, Didier Schraenen Chevy #94 se sont vu tous les deux contraint à l’abandon suite à des problèmes mécaniques. À noter qu’Andrew Ranger faisait du temps double ce week-end, en effet il a aussi participé à l’épreuve principale, et y a fait très bonne figure en qualifiant la voiture Dodge #22 de l’équipe Fitz Motorsport en 15iem positions. En course, Andrew est même remonté à un certain moment en sixième position, juste derrière les Villeneuve et Carpentier avant d’être forcé de faire un arrêt aux puits imprévu sous le drapeau vert.

Bref un beau week-end de course malgré les aléas de la météo, parions que la troisième édition de cette événement en 2009 sera une autre réussite et que les amateurs s’y pointerons en grand nombre, surtout que l’an prochain, il n’y aura pas d’épreuve de la série Sprint ce week-end là et que plusieurs pilotes de la série reine feront donc le voyage vers Montréal.

Crackshaft

Quelques images en vrac de l’événement


Qui a dit que le NASCAR n’attirait qu’un ramassis de «Rednecks» buveur de houblon sans aucune classe ? Croqué sur le vif en bordure de piste, quatre lascars qui semblaient bien heureux d’assister à l’événement. Pas de «Bedaine de bière» Ici… Que du muscle, probablement des athlètes accomplis. Spécialement le deuxième personnage à partir de la gauche… me semble reconnaître un membre de l’équipe olympique Canadienne.


Juste avant l’épreuve, lors de la présentation des pilotes, celui qui jouit d’un «Fan Club» Hors du commun et qui a toujours droit a une ovation particulière. Le sympathique Boris Said #25, pilote hirsute mais ô combien populaire auprès du publique, le mercenaire spécialiste des circuits routier répondait à ses partisans qui arboraient fièrement leurs bannières à son effigie. À noter qu’il ne les aura pas déçu en terminant avec un beau «Top 5»  L’accompagnait dans la camionnette de parade, Ron Fellows #5, qui devait ultérieurement remporter l’épreuve du NAPA 200.


Toujours lors de la présentation des coureurs, Landon Cassill #4, accompagné de Carl Edwards #60, autre pilote très populaire auprès des amateurs de NASCAR. Edwards, champion de la saison 2007 en Nationwide, est un de ces pilotes qui fait régulièrement «Double Duty» Puisqu’il est dans le haut du classement de cette série. Ce dernier a d’ailleurs terminé le NAPA 200 en sixième position. Comme si ce n’était pas assez, Carl Edwards a remporté le Pennsylvania 500 le lendemain après midi sur le circuit de Pocono, cette fois là au volant de sa Ford Fusion #99 de l’écurie Roush Racing. Si vous voulez rire un peut, visionnez la vidéo de Carl Edwards qui, comme d’autre n’était pas équipé d’un essuie glace sur sa voiture ***Vidéo de Carl Edwards***


Si certain d’entre vous n’êtes pas des amateurs de Jacques Villeneuve… Hé bien vous n’étiez pas en bordure du circuit qui porte le nom de son célèbre père le week-end dernier. En effet, à chacun de ses passages, spécialement alors qu’il remontait le peloton et se retrouvait temporairement en première position, les spectateurs n’avaient de cesse de l’encourager.

Rappelons que Jacques et son nouvel entourage avaient réussi à faire lever suffisamment d’argent pour se payer le volant de la Toyota #32 de chez Braun Racing… Pas n’importe quelle «Barouette»… La même voiture avec laquelle le très sympathique Kyle Busch a remporté plusieurs victoires cette année.

C’est juste dommage que malgré le budget de cette équipe, on es pas eu les moyens d’équiper la voiture d’un essuie glace ainsi que d’un dégivreur digne de ce nom… Nul doute que Villeneuve aurait connu une bien meilleure fin de journée.


D’autres images en vrac… Cette fois ci elles proviennent de Marc Vallée. Marc était présent vendredi et a eu la chance de visiter les garages des équipes. Ici la Dodge Charger #9 de notre compatriote Patrick Carpentier à qui les dirigeants de l’équipe Gillett-Evernham Motorsports avaient décidé sans surprise de confier le volant de leur unique voiture inscrite en série Nationwide. Rappelons que Patrick a offert une solide performance en terminant deuxième lors du NAPA 200.


Sur cette photo, les mécanos prépare la voiture du jeune mais très prometteur Joey Logano #20. Ce jeune pilote d’à peine 19 ans est tellement prometteur que Joe Gibbs, propriétaire de l’équipe Joe Gibbs Racing, a décidé de lui confier l’an prochain, le volant de la Toyota #20 de Tony Stewart en série Sprint. Parions que le jeune Logano n’aura pas apprécié sa première visite sur le circuit de l’île Notre dame à sa juste valeur, en peu à l’image deVilleneuve, ce dernier a lui aussi réussi à démolir sa voiture lors de la dernière neutralisation alors que tout le monde roulaient derrière la voiture de sécurité. 


Une dernière image que nous fait parvenir Marc. Ce dernier a assisté vendredi aux qualifications de la série NASCAR Canadian Tire en direct de la ligne des puits. Sur la photo Andrew Ranger Ford Fusion #27 de l’équipe Jacombs Racing qui s’apprête à prendre la piste. Sans se mériter la pôle position pour autant, le pilote de Roxton Pond aura comblé ses partisans en remportant les grand honneurs du NAPA 100 le lendemain matin.


Un autre collaborateur pour l’occasion, Philippe Brousseau, que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam, mais dont on m’a fait parvenir quelques photos. Soit dit en passant, Philippe a passé tout le week-end dans, ou autour des puits… Certain d’entre nous ont plus de chance que d’autres.

Sur la photo, Patrick Carpentier #9, se prête a une de ces nombreuses entrevues. Toujours aussi disponible et souriant le pilote de Joliette aura passé la semaine à multiplier les apparitions à la radio, à la télé ainsi que d’innombrable visites promotionnelles. Ont ne peut que lui souhaiter une longue carrière, cela ne pouvait pas arriver à un meilleur gars.

La Toyota #32 de l’équipe Braun Racing, piloté par Jacques Villeneuve lors de l’épreuve du NAPA 200. Probablement une des meilleures voiture du plateau le week-end dernier. N’eut été de la pluie et de la malchance de Jacques, nul doute qu’il aurait ramené cette voiture dans le «Top 5»

À noter sur la photo, trois célébrités à l’arrière de la voiture de Jacques, Barry Green nouvel agent de Jacques Villeneuve, répondant aux questions du célèbre chroniqueur du site «OnRoule.Ca» Denis Lafond, à ses côté, le non moins célèbre photographe officiel du même site, François «Frou» Lefebvre.

En conclusion, souhaitons nous une bonne fin d’été… Bonne fin de vacance à tous et ne manquez pas d’aller encourager les nombreux pilotes, qui à chaque week-end s’évertuent à vous donner un bon spectacle sur les nombreuses pistes de vos localités respectives.

Merci à Marc Vallée ainsi qu’à Philippe Brousseau pour leurs images du week-end.

Crackshaft 
Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Stock Car
commenter cet article
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 18:26

Méchant «Erratum» Oui !!!

Un peut à l’image de Maxime «Max la Menace» Pelletier, j’aurais aussi dus faire preuve de patience et attendre les résultats officiels des dirigeants de la série avant de publier l’article en bas de celui-ci.

En effet, après vérification des carburateurs ainsi que de l’essence des concurrents  ayant terminé en tête de l’épreuve couru sur le circuit du «Riverside Speedway» De St Croix, Patrick Cliche #3 s’est vu disqualifié de l’épreuve pour essence non conforme. Donc, tous les autres compétiteurs se voient monter d’une position.

Martin Goulet #38 est ainsi crédité de la victoire, Maxime pelletier #66 termine deuxième et Jimmy Cormier #95 quand à lui termine troisième. Par le fait même, un gros changement au classement des pilotes, Maxime Pelletier #66 et Jimmy Cormier #95 (Deux recrues de cette série) Se retrouvent ainsi en tête du classement avec chacun 477 Points.


À noter cependant qu’à la fin du calendrier, chacun des pilotes aura l’opportunité de faire disparaître de sa fiche le pire de ses résultats de la saison. Tout n’est donc pas perdu pour Cliche, triple champion de cette série qui se retrouve maintenant au 9iem rang du classement.

Autre fait intéressant, si Maxime Pelletier #66 ne c’était pas évertué à courir après Cliche #3 lors de la dernière épreuve et ainsi bouffer ses pneus à gogo, c’est premier que «Max la Menace» aurait terminé l’épreuve… Parions qu’aujourd’hui il doit s’en mordre les doigts.

Prochain rendez vous des «ProCam Bestbuy»… Sanair le 10 Août prochain.

Crackshaft

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Stock Car
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 22:50

Patrick Cliche encore victorieux à St Croix


Une brillante performance de Cliche, Chevy #3, lui procure une troisième victoires en quatre départs cette année. Originaire de la rive sud de Québec, c’est donc sur ses terres que le triple champion de cette série et meneur au classement a une fois de plus dominé les autres concurrents inscrits au championnat «ProCam Bestbuy» 2008.

Épreuve prévu à l’origine pour samedi soir mais qui a dus être remis, comme beaucoup d’autres le week-end dernier, faute du manque de collaboration de dame nature, le «ProCam 100» Du Riverside Speedway de St Croix a finalement été couru dimanche après midi alors que les nuages cédaient leurs places aux camionnettes de cette série. Tout vient à point pour qui sait attendre, après plus d’un mois d’inactivité, deux épreuves ayant été remisent ou annulés à cause de la pluie, c’était donc au grand plaisir des pilotes et des spectateurs, que les «ProCam» revisitaient pour une deuxième fois en 2008 cet ovale de 5/8 de mile de la région de Québec, cette fois ci, pour la quatrième manches du calendrier de cette série.


Après une deuxième places lors de l’épreuve inaugurale de la saison à St Eustache, suivi de deux décevantes 11iem positions lors des épreuves subséquentes, Martin Goulet Dodge #38, remonte une autre fois sur la deuxième marche du podium. Maxime «Max le Menace» Pelletier Chevy #66 et champion des «Légende Modifiée» Saison 2006 de St Eustache complète quand a lui ce même podium. Rejoint au téléphone aujourd’hui (Mardi) alors que l’on attend les résultats officiels, ainsi que les analyses concernant l’essence et les carburateurs des trois premiers concurrents, «Max la Menace» Confiait «J’aurais pu finir deuxième, mais j’ai été trop gourmand… J’étais derrière la #3 de Cliche, mais un peu loin… J’ai poussé et poussé encore pour essayer de le rejoindre, résultat, j’ai bouffé mes pneus et en fin de course mon Chevy ne tenait plus la piste, Goulet #38 m’a alors prit la deuxième place… J’aurais dus savoir»

Le célèbre Pierre de Coubertin disait «L’important c’est de participer» Faut croire que Maxime était plutôt «Parti pissé» Quand le Baron à dit cela… À moins qu’il ne soit un adepte du défunt Vince Lombardi, non moins célèbre entraîneur des «Packers»  De Green Bay dans la NFL, et qui disait quand a lui «Winning is not every thing… It’s the only fucking thing»… Avec tout ça, Maxime est à mettre au point sa «Légende Modifiée #66»  Pour le 200 tours du week-end prochain à St Eustache, car contrairement à plusieurs d’entre nous, il ne sera pas en bordure du circuit Gilles Villeneuve samedi prochain pour la présentation du «NAPA 200» Non, il sera en piste… Pour essayer d’en gagner une autre.

Parlant des «Légende Modifiée»… Lors de cette même épreuve des «ProCam» au Riverside Speedway, Marc Dumont une «Légende» Lui même… Quoique je ne sais pas si il a été «Modifié» Pour autant… Avec son age vénérable, c’est toujours possible. Bref, le nouveau meneur de la série des «Légende Modifiée» À St Eustache et champion de cette série en 2002, était au volant de la Ford #52 de Michel Robert. Dépêché sur les lieux à pied lever pour piloter la camionnette de ce dernier qui, semblerait il avait un empêchement pour la journée de dimanche, Marc Dumont a ramené la Ford #52 en huitième position… Prestation impressionnante de la part de quelqu’un qui n’est pas familier avec la série. Bravo Mr. Dumont, définitivement un pilote de talent.

Pour ce qui est du classement des pilotes après cette épreuve, je ne peu malheureusement pas vous en dires plus longs, le résultat des inspections dont je vous ai fait mention plus haut devrais être publié demain, en même temps que le nouveau classement… J’espère juste qu’il n’y aura pas trop de disqualifications sinon je vais avoir l’air d’un beau «Tata» Et je devrai faire un méchant erratum… Disons juste que si les choses restent comme ça… Patrick Cliche Chevy #3 devrait consolider son avance au premier rang, Maxime «Max la Menace» Pelletier Chevy #66 devrait être maintenant seul en deuxième position mais talonné de très près par Jimmy Cormier (Faut pas l’oublier) Chevy #95 qui a terminé l’épreuve en quatrième position… Bref c’est à suivre.

  
La prochaine épreuve de cette série sera tenue sur l’impressionnant tri-ovale de Sanair. Les pilotes et leurs bolides se donnent donc rendez vous le 10 Août prochain pour la reprise de la course du 13 Juillet dernier qui avait été remise à cause de la pluie elle aussi. La météo leurs sera-t-elle enfin clémente? C’est à souhaiter. Pour plus d'info sur la série, cliquez sur le logo.

Crackshaft  

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Stock Car
commenter cet article
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 17:01

Tagliani victorieux à Edmonton


Celui que certain renvoyait en monoplace, tout au moins pour l’épreuve d’Edmonton, c’est retrouvé dans le cercle des vainqueurs. Ce n’est cependant pas au volant de la troisième voiture de l’équipe «Vision Racing» Copropriété du grand patron de la série IndyCar qu’Alexandre Tagliani aura réussi l’exploit. Rappelons que Tony George avait laissé entendre qu’il laisserait un volant disponible pour un «Canadian» De service, question de mousser l’intérêt pour la seule épreuve de cette moribonde série couru en sol Canadien cette année. Deux noms avaient circulé pour servir de faire valoir, la «Grenouille» Alex Tagliani, et le «Bœuf» Paul Tracy. Est il besoin de vous dires que les grenouilles ne sont pas particulièrement apprécié en Alberta. L’oncle George n’étant quand même pas un parfait idiot, c’est donc avec grand étonnement que le très sympathique «Beef» de Paul Tracy qui a obtenu ce volant.

Ceci étant dit, il reste que «Tag» A quand même gagné l’épreuve de la série «NASCAR Canadian Tire» Présenté en marge du «Rexall Edmonton Indy» Le tout disputé sur le circuit routier temporaire de l’aéroport d’Edmonton. Connaissant bien le tracé de la piste, y ayant couru à moult reprises à l’époque de la défunte série «Champ Car» Et comme si ce n’était pas assez, Tagliani partait de la première ligne, en deuxième positions, au côté de son coéquipier Andrew Ranger qui avait quand à lui réussi le meilleur temps des qualifications. À peine le drapeau vert abaissé que Tagliani, au volant de sa Ford Fusion #7, s’installe dans le pare choc de Ranger, après un seul tour derrière son coéquipier, il prend les commandes de l’épreuve et mènera les 31 autres tours de la course.

À la surprise générale, «Tag» remporte ainsi sa première victoire dans cette série. Le tout seulement à son huitième départ en «NASCAR Canadian Tire» (Deux en 2007 et six cette année) Qui plus est, il procure par le fait même la première victoire de l’équipe «Jacombs Racing» En 2008. «Wow… What a trill this is» Confiait Alex après l’épreuve «Nous avons eu notre part de problème avec le matériel cette année, mais tout le crédit reviens à l’équipe, ils m’ont donné une excellente voiture et tout ce que j’ai eu à faire, c’est de la conduire» Au final, l’autre pilote de la «Jacombs Racing» Et champion défendant de la série, Andrew Ranger, Ford Fusion #27 a dus se contenter de la troisième place. Le meneur au classement, Scott Steckly Dodge #22 s’étant interposé entre lui et Tagliani.


Une victoire qui vient à point pour nos deux pilotes Québécois et leurs équipiers, car tout ce beau monde traversera le pays cette semaine pour venir courir sur le circuit Gilles Villeneuve dans le cadre du week-end NASCAR Nationwide samedi prochain lors du «NAPA 200» Ranger, Tagliani, même le vieux Didier Schraenen a réussi à se dégotter des commanditaires en Bombardier et Radio Énergie pour prendre part à la course de la série «Canadian Tire» Et c’est sans compter sur les Carpentier et Villeneuve qui croiserons le fer lors de du «NAPA 200» De la série Nationwide… Si vous n’êtes pas du rendez-vous, le spectacle lui y sera.

Crackshaft   

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Stock Car
commenter cet article
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 15:57

La flotte a raison du 200 tours des LMS


J’ai arrêté de les compter les week-ends de courses qui ont été soit remis, soit annulés à cause de la «&%$#&?» De pluie cette été. Vous savez pourquoi on appelle ça la saison «Estival» ? C’est parce qu’il mouille en «N’estie» Cette année… Trèves de balivernes, cette fois ci c’est au tour de l’ACT/Castrol 200 des bolides LMS (Late Model Série) prévu samedi sur l’ovale de St Eustache que s’est vu reporté à une date ultérieure pour cause de mauvais temps.

C’était pourtant tout près de 30 équipes qui avaient fait le voyage vers la piste des basses Laurentides et qui ne demandaient pas mieux que d’en mettre plein la vue aux nombreux spectateurs qui ce seraient présentés sur place. Cette fois ci, ce n’est que parti remise… Remis au samedi 20 septembre prochain pour un week-end qui s‘annonce des plus spectaculaire. En effet, non seulement y reprendra t’on ces 200 tours, mais la journée suivante, le dimanche 21, on remet ça pour une course de 300 tours, déjà prévu au calendrier celle là, et ce avec les même coureurs, et sur la même piste. Les autorités concernés on baptisé l’évènement «Le St Eustache 500» Autrement dit, un programme double sur deux jours.

Est-ce que je peu vous dires qu’il va y avoir du monde qui vont passer une nuit plutôt courtes. Je ne sais pas si vous le savez, mais je peu vous garantir d’avance que les 200 tours du samedi ne se ferons pas sans une bonne quantité de «Tôle fripé» Et de problèmes mécaniques, et que les équipes devrons tout remettre en état de marche pour les 300 tours du dimanche. Un beau week-end d’automne, un «Woodstock du canasson à vapeur» À mettre dans votre agenda.

Crackshaft
Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Stock Car
commenter cet article
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 18:57

Schnell Lewis… Schnell !!!

Deuxième victoire consécutive pour le Britannique Lewis Hamilton, et ce en terre Allemande cette fois ci, que demander de mieux pour l’équipe Mercedes. Victorieux à Hockenheim, Hamilton frappe donc un grand coup, et se démarque ainsi de la triple égalité qui régnait au sommet du classement des pilotes avant cette épreuve. Ce dernier fait donc la preuve de sa capacité de rebondir. Après les deux Grand Prix catastrophique pour lui du Canada et de la France, nombreux était ceux qui le croyait brisé. Un peut à l’image de sa fin de saison décevante de l’an dernier, ses détracteurs mettaient sérieusement en doute la «Dureté de son mental» Comme dirait un comédien bien connu de chez nous.

Malgré une stratégie pour le moins bizarre de la part de l’écurie McLaren-Mercedes, ces dernier le laissant en piste plutôt que de le ravitailler comme beaucoup d’autres ont fait, alors que la voiture de sécurité faisait sa prestation suite à la cascade de Timo Glock. Hamilton a donc dus redoubler d’effort en fin de course, après avoir finalement visité les puits et ce sous le vert, pour doubler les Massa et Piquet Jrs. Et ainsi remporter sa quatrième victoire de la saison.


Parlant de Nelsinho Piquet, un autre visiteur inattendu sur le podium pour un quatrième Grand Prix d’affilés. Après avoir connu un début de saison et de carrière en Formule Un pour le moins, dirons nous, décevant, six abandons en neuf courses. Si ça ce n’est pas décevant, je ne sais pas ce que ça vous prend. Bref, le pilote Brésilien et fils de l’ancien champion du monde se pointe sur la deuxième marche du podium. Un peut chanceux me direz vous, sûrement que son arrêt aux puits juste avant la sorti de la voiture de sécurité l’aura bien servi, mais c’est aussi un peut ça la course.

Récemment, le sympathique titulaire de pilote numéro un chez Renault, Fernando «C’est pas ma faute» Alonso, déclarait «il serait temps qu’il (Piquet Jrs.) Nous apporte quelques points au championnat. Je ne peu pas faire tout le travail moi-même» Et bien te voila bien servi mon p’tit Fernand… Le premier podium pour l’écurie Renault depuis le début de la saison, et par le fait même, depuis ton retour au sein de cette équipe. Nul doute qu’il aura été le premier à féliciter son coéquipier pour cette belle performance.

Avec tout ça, la course au championnat reste des plus serré, seulement dix points séparent les quatre premiers pilotes au sommet de la liste. Un championnat comme on les aimes et qui va nous tenir en haleine j’usqu’à la fin de la saison. Peut on demander mieux? Prochain Grand Prix, la Hongrie et sûrement encore de belles surprises.

Crackshaft        

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article

Présentation

Des infos sur le sport motorisé... Et plus

Informations, nouvelles et potins sur les sports motorisés
Formule Un, NASCAR, Stock Car Québécois et autres

Pas toujours très sérieux... Parfois même irrévérencieux

À prendre au deuxième degré et avec modération

Crackshaft... Le Vil-Brequin

Recherche

Météo

Vieux « Stock »

Note légale de l'auteur

Tout les textes, ainsi que la très grande majorité des images affichés sur ce site sont propriété de l'auteur. "Crackshaft.Com" peut cependant contenir du matériel protégé par des droits d'auteur dont l'utilisation n'est pas toujours spécifiquement autorisée par le détenteur de ces dit droits. Aucun profit n'est tiré de ces utilisations, la publicité affiché ne sert qu'à payer une partie des frais d'hébergement. Ceci constitue donc une utilisation équitable "fair use" En respect de la loi canadienne sur le “copyright” et son équivalent américain, la loi 195. Toutes deux se basent sur la notion de “Fair dealing“: une clause d'utilisation équitable d'ouvrages protégés par les droits d'auteur. (CC) - Utilisation non-commerciale.

Par le fait même, les photos ainsi que les textes de ce site, peuvent être utilisés, et même repris par d'autres internautes et ou publications et ce, sans aucune forme de rémunération. Tout comme "Crackshaft.Com" le fait, une simple note indiquant l'origine des documents serait apprécié.

Articles Récents

Pages

Annuaires

Classement«POOL»

Infos Divers