Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 00:48

Podium de chameaux chez les chameliers

Barhain-1Première victoire en 2012 du double champion Sebastian Vettel, mais encore... «Qu'est-ce que tu nous racontes là avec tes chameaux?» Me direz-vous. C'est bien simple, trois Renault sur le podium, même qu'avec la Red Bull de Mark webber ce n'est rien de moins que les quatre premières positions qui sont accaparées, soit par ce qui est maintenant considéré comme l'équipe Renault (Lotus) soit par des voitures équipées du moteur Français. Qui plus est, un pilote français, en Romain Grosjean, se retrouve lui même sur la troisième marche de ce même podium. Belle performance de ce dernier qui à sa première saison et après seulement quatre départs grimpe sur le monticule des vainqueurs. Fait cocasse, nombreux étaient les commentateurs de la F1 à nous rappeler qu'il y avait bien longtemps, tout près de 15 ans, soit en 1998 à Spa avec Jean Alesi sur Sauber, que l'on avait vu la présence d'un pilote de l'hexagone sur le podium... 15 ans, ce n’est rien... Quelqu'un se rappelle à quand remonte la présence d'un pilote originaire du Zimbabwe ou de la Tanzanie ne serais-ce que dans les dix premiers... Moi je n'ai pas mémoire en tout cas.

Avec tout ça, on se retrouve tout de même avec un championnat dès plus âprement disputé, quatre épreuves de complétées, remportées par quatre pilotes différents pour autant d'équipe différente. Au classement général c'est Vettel qui domine, mais seulement dix points le séparent de Fernado Alonso en cinquième position. Un bon début de saison, souhaitons que cela continue. Trois semaines de répit pour les équipes et ce sera le retour en Europe avec le Grand Prix d'Espagne, suivra Monaco et par la suite «Yes sir» le plus beau de tous, celui du Canada les 8 9 & 10 juin prochain. Barhain-2

Il faudra attendre en novembre, vers la fin de la saison avant de retourner en «Terre de chameaux» avec le Grand Prix d'Abu Dhabi. Vous ai-je déjà dit que je n'ai jamais été très chaud à l'idée de tenir des évènements de F1 chez les musulmantaux, dans ces principautés qui ont tout de la dictature sauf le nom. Là où les p'tites bonnes femmes sont voilées et déguisées en corneilles, quand ce n'est pas carrément caché sous des moustiquaires... Moi il me semble que ce sont les bonhommes que je cacherais sous ces nappes noires... Ça nous éviterait leurs tronches de barbus. Évidemment, «Tonton Bernie» n'est pas de mon avis... Les pétrodollars, ça parle fort.

En marge du Grand Prix du Bahrain... Faut quand même admettre qu'ils savent y faire les chameliers quand vient le temps de mater les manifestations. Semblerait que certains membres de leur communauté ne soient pas heureux ces temps-ci, un peut comme chez nous en fait. Pourtant, je ne sais pas de quoi ils peuvent bien se plaindre, passer sa vie sur une plage à perte de vu, c'est quand même mieux que de vivre dans la neige six mois par année. Bref, l'histoire ne dit pas si ce sont des «Carrésrouges» en grève scolaire ou des «Carrés jaunes» qui veulent étudier, mais une chose est sure... Pas question de perturbations économiques chez eux, ont les tiens à distance et... comme chez nous aussi, on laisse la situation pourrir et on se dit que, un peut comme un mal de dents, ça finira bien par passer.

Crack-Shaft

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 15:43

Les bouffons du grand cirque de la F1

Je viens tout juste de me rendre compte que la dernière fois que j'ai fait un petit quelque chose sur la Formule Un, c'était au mois de Septembre dernier alors que Sebastian Vettel, la jeune merveille montante de la F1 avait remporté le Grand Prix d'Italie.

Une fois n'étant pas coutume, et puisque beaucoup d'essence a coulé dans les réservoirs depuis, je me permet donc ici un peut de «Fourre-Moi-La-Un Bashing»

D'entré de jeux, je voudrais quand même souligner ici l'excellent travail de la nouvelle (Enfin presque) Équipe Brawn GP pour ces plus que surprenants résultats du début de cette toute nouvelle saison 2009. Personnellement je n'y croyais pas, se pointer ainsi à la toute dernière semaine des essais, se trouver un fournisseur de moteur à minuit moins une et réussir à avoir les résultats qu'ils affichent présentement, deux Grand Prix, deux Pôle et deux victoires, tout simplement bravo. Force est d'admettre qu'ils avaient (Honda) Effectivement passé la dernière saison à développer la voiture de 2009.

Idem pour les écuries Toyota et Williams qui tout comme Brawn GP ont trouvés une faille (Peut-être temporaire) Dans le nouveau règlement concernant ces fameux extracteurs. Une mention plus qu'honorable revient aussi à l'équipe Red Bull Racing pour avoir réussi à mettre en piste, et ce sans ces fameux diffuseurs, une voitures très compétitive. Il est fort à parier q'Adrian Newey, concepteur en chef chez RBR y est pour quelque chose. Comme le beuglait le célèbre «Rocky Balboa» Dans les années 80... «Adriaaaannn !!!»

Après les mentions d'honneurs, voici les mentions d'Horreurs... Ou d'erreurs, c'est aux choix. Course #1 le Grand Prix d'Australie, une kangouroute y perdrait ses kangouroutons... Jarno Trulli chez Toyota qui termine sur la troisième marche du podium, pour s'en voir évincé à la fin de la journée, pour y être réintégré trois jours plus tard après que ce soit finalement Lewis Hamilton qui se soit vu indiquer la queue du classement pour avoir compté des menteries... Si Hamilton pilote une des «Flèche d'Argent» Les bonzes de la FIA quand à eux, ne sont surement pas des «Flèches» Et l'histoire n'est pas encore fini, les tout puissants décideurs de la FIA «Ferrari Internazionalé Agency» Ont décidé hier, de continuer le combat... McLaren sera ainsi convoqué (Mais ça ne presse pas) Le 29 Avril prochain pour répondre de ses menteries... Pour ceux d'entre vous qui êtes assez naïfs pour se demander «Mais diantre... Pourquoi diable aussi tard que le 29 Avril» Tout simplement parce qu'il y aura eu deux autres Grand Prix de courus à ce moment là, et que si par malheur les McLaren devaient être en avance sur les «Pôôôvres» Ferrari, hé bien ont pourra alors rétablir l'ordre en retirant tout les points (Une fois de plus) À l'écurie Germano-Britanique. Définitivement, ça ne fait pas sérieux pour deux sous.

Et que dire du Grand Prix de Malaisie... Mal-assis devrait ont dire, du moins assis dans l'eau... Mais tout de même pas pour trop longtemps. En effet, l'épreuve n'a durée que 33 tours... Même pas le 75% nécessaire pour que la course soit valide. Qui plus est, après le déluge, impossible de reprendre la course... Faisait noir bâtard. Fallait bien s'y attendre, les crétins en chef avaient décidé de faire courir tout ce beau monde précisément à l'heure ou il pleut à Sépang... Dans ce cas si, pleuvoir est un euphémisme, le terme déluge serait plus approprié. Mais ça, tout le monde le savait, tout le monde sauf les sans génie de décideurs qui voulaient que l'épreuve soit présentée à des heures plus «Agréables» En Europe... Comme si le con en chef d'Ecclestone en avait de quoi à cirer des amateurs de F1. Et je vous épargne l'interminable tergiversation avant de finalement tout annuler «Heu !!! Mais de quoi ont fait patron... Heu !!! En fait il est ou le patron... Heu!!! Bonne nuit tout l'monde» Définitivement pathétique.

Faisons maintenant ici un peut de F1 fiction... Fiction qui pourrait bien devenir réalité au matin du 15 Avril prochain si ces vieux séniles de la toute idiote FIA reviennent (Une fois de plus) Sur leurs décisions. Pour le moment c'est Jenson Button ainsi que son écurie, Brawn GP qui trône aux sommets des deux classements (Pilotes et Constructeurs) Voyons maintenant de quoi pourrait bien avoir l'air le classement révisé après les disqualifications des trois équipes qui seront peut-être accusés d'avoir utilisé des diffuseurs/extracteurs soudainement devenus illégaux, à savoir Brawn GP Toyota et Williams.

1- Alonso -- 11.5 1- Toro Rosso - 16
2- Heidfeld -- 9 2- renault - 12.5
3- Buemi   -- 8 3- BMW - 9
4- Bourdais -- 8  4- Force India - 8
5- Webber -- 6 5- Red Bull - 7
6- Sutil  --   5 6- McLaren - 3
7- Hamilton -- 3 7- Ferrari - 3
8- Fisichella -- 3 8- Toyota - 0
9- Massa -- 2.5 9- Brawn - 0
10- piquet -- 1 10- Williams - 0
11- Vettel -- 1  
12- Raikkonen -- 0.5  


Alonso au sommet du classement des pilotes, mais surtout Toro Rosso... Oui oui. Toro Rosso tout en haut du classement des constructeurs avec 16 beaux points... Avouez que ce serait quand même particulier.


Vous me croyez frustré, vous pensez que je me suis lancé dans une diatribe antiF1 tout simplement parce que nous avons perdu notre Grand Prix du Canada qui aurait fêté ses 30 Ans cette année, que j'ai une dent contre le «Téton d'Encul-Stone» Qui a tenté (Sans succès) De nous soutirer 175Millions de beaux $$$$ (En garantie seulement) Pour la présentation des cinq prochains Grand Prix à venir... Parole qu'il n'aurait pas respecté lui même... On le connais. Vous croyez vraiment que je suis de mauvaise foi, que je suis tout simplement frustré... Hé bien bravo pour votre perspicacité, vous m'avez démasqué. Mais je ne m'en porterez pas plus mal, qu'il le garde son Grand Cirque de Bouffons, qu'il continu à «Dealer» avec des pays menés par des régimes totalitaire ou de grandes démocraties du genre des Émirats Arabe... Dans un avenir plus ou moins rapproché, il n'y aura plus guère que des chameaux pour voir parader ses bolides.

Et dire que ce matin le temps maussade me donnait «Les bleus» Voilà que je me sent maintenant déjà mieux. Pour les mises en demeure et poursuites en tout genres... redaction@crackshaft.com «Go Fuck yourself Bernie» Pendant que tu en est encore capable.

Crackshaft

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 00:04

À Monza, Vettel écrit une page d’histoire

Bon ok, peut-être pas une page, mais tout au moins un bon paragraphe. En effet le pilote de la Scuderia Toro Rosso devient à 21 ans et des poussières le plus jeune pilote à remporter un Grand Prix à ce jour. Qui plus est, il le remporte au volant d’une puissante Toro Rosso à moteur Ferrari… Deux paragraphes écrits le même jour.

Si la veille ont avait mis sur le dos de la météo le fait qu’il se soit emparé de la pôle position (Tiens, ça ne ferait pas un troisième paragraphe par hasard ça?) Bref si plusieurs croyaient qu’il ne tiendrait pas longtemps la tête de l’épreuve, tous furent confondus. Le jeune et ô combien sympathique pilote Allemand a tout simplement dominé de bout en bout cette édition du Grand Prix d’Italie terminant même avec plus de 10 secondes d’avance sur son plus proche rival, Heikki Kovalainen sur la deuxième McLaren. Parti de la 11iem place sur la grille, Robert Kubica sur BMW prendra quand à lui la troisième marche du podium.

Felipe Massa, prétendant au titre, a dus de contenter de la 6iem position, même place qu’il occupait sur la grille. Lewis Hamilton qui détenait deux points d’avance sur Massa avant l’épreuve de dimanche, avait eu beaucoup moins de chance lors de qualifications ne réussissant qu’une maigre 15iem place. Ce dernier à fait une belle remontée, mais un mauvais choix de pneus au mauvais moment l’obligeront à se contenter de la 7iem place au final. Les meubles sont cependant sauvés et il ne perd qu’un seul point sur Massa au classement.

Avec seulement quatre épreuves à disputées, voici que prend fin la portion Européenne du calendrier 2008. Tout ce beau monde se déplace maintenant en Asie pour la première édition du Grand Prix de Singapour pour la première course qui sera disputée sous les réflecteurs. À noter qu’un seul point sépare les deux pilotes au sommet du classement. Hamilton 78 et Massa 77… Comme disait l’autre «Y en aura pas de facile»

Crackshaft 

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 00:58

GP de Belgique… La farce continue

Après un premier Grand Prix de Valence des plus soporifiques, mais qui avait l’avantage de rendre presque intéressant un discours de l’insignifiant Stéphane Dion, voici que se pointait le Grand Prix de Belgique. Si la deuxième épreuves courues en territoire Espagnol cette année fut un désastre au niveau de la valeur des actions des grandes entreprises pharmaceutiques de ce monde… les ventes de «Valium»  ayant dramatiquement chuté dans les jours qui ont suivis la fin de cette course, on étaient donc en droit de s’attendre à un tout autre spectacle pour l’épreuve de Spa Francorchamps.

Comme à l’habitude, spectacle nous avons eu sur ce superbe circuit situé au cœur des Ardennes… Kimi Raikkonen sur Ferrari, parti de la deuxième ligne qui prend les devants, de beaux dépassements, une belle bagarre entre ce dernier et la nouvelle coqueluche de la F1 en Lewis Hamilton qui se voit obligé de court-circuiter la chicane afin d’éviter le contact, laisse Kimi reprendre les devants pour aller le rechercher par la droite au virage suivant et finalement remporter la victoire. Presque une course à l’ancienne, on s’est même permis quelques touchettes, les gars roulaient à la limite… En tout cas, moi j’avais le postérieur à la limite de mon fauteuil, pas question de dormir celui là, et ce malgré l’heure matinal. Quel spectacle, du grand art, et pourquoi pas un peu de pluie en fin d’épreuve question de mettre du piquant pour conclure l’événement.


Malheureusement il fallait que les «Ripoux» de la toute soumise FIA viennent une fois de plus avantager l’écurie au «Cheval Pleurnichard». Lewis Hamilton se voit donc pénalisé de 25 secondes et dégringole en troisième position. Évidemment que le tout s’est décidé plus tard… Beaucoup plus tard, parce que lors de l’incident, on a bien pris soin de vérifier auprès des commissaires si la manœuvre était correcte. Martin Whitmarsh, responsable chez McLaren déclarait «Depuis les stands, nous avons demandé au race control de nous confirmer si la manière avec laquelle Lewis avait laissé passer Kimi était correcte et il a répondu par l’affirmative. Si il nous avait exprimé ses doutes, nous aurions demandé à notre pilote de laisser passer Kimi une seconde fois» Est il besoin de mentionner que le dit commissaire n’avait pas au préalable vérifié auprès des vrais autorités de la FIA, c'est-à-dire les dirigeants de chez Ferrari, si sa décision rencontrait les critères obtus de l’écurie Italienne. Force est d’admettre que la seule Mercedes qui est toléré devant les rouges, c’est la voiture de sécurité.

Remarquez que ma monté de lait est bien inutile car depuis dimanche dernier, au fil de mes lectures sur le «Web» Je me rends bien compte que la grande majorité des intervenants sont entièrement d’accord avec la décision… Rien d’étonnant de la part d’une espèce qui est capable d’élire des Sarkozy, Bush et bientôt McCain ou plus près de chez nous un «Harpeux le conservateux»

Ha j’oubliais… McLaren fait officiellement appel de la décision… Vous y croyez ? Personnellement je n’ai jamais vu la FIA prendre une décision qui va à l’encontre de la toute puissante «Scuderia» Avec tout ça le prochain Grand Prix se déroulera ce week-end en Italie… Devinez qui va le gagner ?

Crackshaft  
Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 18:57

Schnell Lewis… Schnell !!!

Deuxième victoire consécutive pour le Britannique Lewis Hamilton, et ce en terre Allemande cette fois ci, que demander de mieux pour l’équipe Mercedes. Victorieux à Hockenheim, Hamilton frappe donc un grand coup, et se démarque ainsi de la triple égalité qui régnait au sommet du classement des pilotes avant cette épreuve. Ce dernier fait donc la preuve de sa capacité de rebondir. Après les deux Grand Prix catastrophique pour lui du Canada et de la France, nombreux était ceux qui le croyait brisé. Un peut à l’image de sa fin de saison décevante de l’an dernier, ses détracteurs mettaient sérieusement en doute la «Dureté de son mental» Comme dirait un comédien bien connu de chez nous.

Malgré une stratégie pour le moins bizarre de la part de l’écurie McLaren-Mercedes, ces dernier le laissant en piste plutôt que de le ravitailler comme beaucoup d’autres ont fait, alors que la voiture de sécurité faisait sa prestation suite à la cascade de Timo Glock. Hamilton a donc dus redoubler d’effort en fin de course, après avoir finalement visité les puits et ce sous le vert, pour doubler les Massa et Piquet Jrs. Et ainsi remporter sa quatrième victoire de la saison.


Parlant de Nelsinho Piquet, un autre visiteur inattendu sur le podium pour un quatrième Grand Prix d’affilés. Après avoir connu un début de saison et de carrière en Formule Un pour le moins, dirons nous, décevant, six abandons en neuf courses. Si ça ce n’est pas décevant, je ne sais pas ce que ça vous prend. Bref, le pilote Brésilien et fils de l’ancien champion du monde se pointe sur la deuxième marche du podium. Un peut chanceux me direz vous, sûrement que son arrêt aux puits juste avant la sorti de la voiture de sécurité l’aura bien servi, mais c’est aussi un peut ça la course.

Récemment, le sympathique titulaire de pilote numéro un chez Renault, Fernando «C’est pas ma faute» Alonso, déclarait «il serait temps qu’il (Piquet Jrs.) Nous apporte quelques points au championnat. Je ne peu pas faire tout le travail moi-même» Et bien te voila bien servi mon p’tit Fernand… Le premier podium pour l’écurie Renault depuis le début de la saison, et par le fait même, depuis ton retour au sein de cette équipe. Nul doute qu’il aura été le premier à féliciter son coéquipier pour cette belle performance.

Avec tout ça, la course au championnat reste des plus serré, seulement dix points séparent les quatre premiers pilotes au sommet de la liste. Un championnat comme on les aimes et qui va nous tenir en haleine j’usqu’à la fin de la saison. Peut on demander mieux? Prochain Grand Prix, la Hongrie et sûrement encore de belles surprises.

Crackshaft        

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 00:43

Silverstone… Ou Surfer Paradise


À l’image de ces kamikazes de la vague, et contrairement à sa performance au Grand Prix de Chine l’an dernier, Lewis Hamilton a montré à tous de quoi il était capable sous la flotte. Après les deux derniers Grand Prix d’où il était revenu bredouille, le Britannique a su rebondir et faire taire les détracteurs qui le croyaient «K.O.»

Non seulement remporte t’il la victoire, mais il a tout simplement dominé les autres compétiteurs franchissant la ligne d’arrivé avec plus d’une minute d’avance sur son plus proche poursuivant, Nick Heidfeld qui termine deuxième.

Qui plus est, avec les dix points attribués à cette victoire, jumelé à la quatrième position de Raikkonen et à la piètre performance de Felipe Massa au volant de l’autre Ferrari qui doit se contenter d’une misérable 13iem places, le pilote Britannique se retrouve maintenant avec 48 points, au sommet d’une triple égalité du classement des pilotes. Le championnat est relancé de plus belle et Hamilton a démontré qu’il avait l’étoffe d’un champion.


Pour un troisième Grand Prix consécutif, un invité surprise c’est pointé sur la dernière marche du podium. Cette fois c’est Rubens Barrichello sur Honda qui cause la surprise de l’épreuve du Royaume Uni. Un 62iem podium pour le Brésilien, si la plupart ont été acquis en tant que faire valoir de Michael Schumacher, celui-ci a été drôlement bien mérité. Au volant d’une chiasse Japonaise qui laisse dans son sillage des liasses de dollars sortir des pots d’échappement… Bon ok, c’est peut-être moins long de dire, au volant de sa Honda. Bref, celui que l’on appelle «Rubino» Se mérite ainsi un premier podium depuis son départ de la «Scuderia» Un peu chanceux me direz-vous, bonne stratégie? Oui, mais c’est aussi ça la course. Pas nécessairement reconnu pour ses grandes qualités de pilote sous la pluie, reste qu’il n’a pas commis beaucoup d’erreurs et qu’il à compléter tout les tours de cette course… Ils n’ont été que trois pilotes à le réussir l’exploit… Les trois sur le podium.

Dans notre «Pool» Nabil tente une timide remontée, et se retrouve à «Seulement» 117 points du meneur «Mathieu» Qui vogue allègrement vers un couronnement. Dans la catégorie «Joyeux Anniversaire» Deux autres «Pooleurs» Célébraient leurs anniversaires de naissance cette semaine. Guy «Roadracer» Qui atteint l’age vénérable du demi-siècle… «Cinquante ans et toute ses dents» Oui oui… Elles sont à lui, il les a payés. Sans oublier «Waco Paco» Aussi connu dans son entourage sous le surnom de «Paco la passoire». N’étant pas membre de sa garde rapproché, je n’ai aucune idée de la signification de ce sobriquet, probablement que cela fait référence au fait qu’il aime bien les spaghettis… Et qu’il possède une superbe «Passoire» Pour égoutter ses nouilles… Sinon je ne vois vraiment pas pourquoi. Bref, disons qu’il fêtait son 33iem anniversaires (Suis pas sur) C’est qu’avec le nombre de poils qu’ils lui restent sur le coco, c’est un peu dur à dire… Bonne fête les copains.

Crackshaft                 

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 00:38

Doublé Ferrari… Mais que dire de Trulli


Alors que l’on se prépare pour le Grand Prix d’Angleterre, un petit retour sur celui de France. Si les Ferrari on volé le spectacle avec un doublé, c’est encore un pilote sorti de nulle part en Jarno Trulli, qui se fait remarquer. Les problèmes mécaniques de Raikkonen, champion 2007 permettent à Massa de remporter sa huitième victoires en carrière.

Premier pilote de la saison 2008 à atteindre le plateau des trois victoires, Felipe Massa devient par la même occasion le premier Brésilien à prendre la tête du classement des pilotes depuis le regretté Ayrton «Magic» Senna. Loin de moi l’intention de vouloir comparer ces deux dernier, reste que c’est un fait d’arme qui fera sûrement bonne figure dans sa biographie.

Grand Prix coûteux pour Hamilton : Après sa pénalité de dix positions infligé par la FIA suite à l’incident des puits à Montréal, Lewis Hamilton s’est vu relégué à la 13iem places sur la grille de départ, comme si ce n’était pas assez, Le pilote Britannique, trop pressé de gagner des positions, effectue un dépassement des plus douteux sur Sebastian Vettel, résultat, une autre pénalité et un passage obligé dans les puits feront en sorte qu’au final il devra se contenter de la dixième positions. Le bulletin de Lewis Hamilton est donc maintenant de zéro point en deux Grand Prix. Pas une bonne chose à faire dans une course au championnat aussi chaudement disputé. Désormais relégué en quatrième positions au classement, à dix points du nouveau meneur, saura t’il rebondir lors de son Grand Prix national en terre Britannique ? Nous le saurons très bientôt.


Que dire de Jarno Trulli : Si à Montréal le surprise était venu de «Shit Head» Coulthard qui s’emparait de la troisième position, cette semaine c’est le beaucoup plus sympathique pilote Italien, Jarno Trulli qui est monté sur la plus basse marche du podium. Le pilote vignoble procure ainsi le premier podium de l’écurie Toyota depuis le Grand Prix d’Australie de 2006, et encore là, ce n’était pas lui qui l’avait remporté. C’était un illustre inconnu, un certain Ralf «Shum-à-Air» À la tête bien gonflé qui avait fait ce cadeau à ses employeurs du temps. Quand à Trulli, il faut remonter aussi loin que le Grand Prix d’Espagne de 2005 pours le voir accéder à un podium.


Je profite de l’occasion pour souhaiter bonne fête à un de nos «Pooleurs»… Nabil qui fêtait son trente quelque chose ièmme anniversaire de naissance en ce jour de Grand Prix de France. Sur la photo ci-contre, Nabil, l’an dernier en bordure du circuit du Mont Tremblant alors qu’il avait encore sa taille de guêpe… Ou sa bedaine de lait… C’est aux choix, photographié ici est en compagnie de Paul Stoddart, ex-proprio de la défunte petite équipe de Formule Un Minardi.

Crackshaft     

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 21:19

Kubica et Heidfeld… Un BM«Doublé»V


Wow… Encore une fois Montréal l’imprévisible. Un doublé de l’écurie BMW/Sauber. Profitez en, nous ne somme pas prêt de revoir ça de si tôt. Robert Kubica, celui que tous ont qualifié de «Miraculé» Du Grand Prix de l’an passé, monte sur la plus haute marche du podium.

Bon… Ok, il y a bien eu quelques petits rebondissements, mais reste que le jeune Allemand a bien su tirer son épingle du jeu. Un gros merci quand même à Lewis Hamilton, qui à l’image de Massa l’an dernier, fut victime d’une crampe au cerveau à la vue d’un feu rouge… Résultat, il gâche sa course ainsi que celle de Raikkonen. Si non, c’est une Ferrari et une McLaren que l’on aurait retrouvé sur les deux premières marches du podium. Quoique, encore une fois, tout est possible chez nous. Avec tout ça, Kubica prend la tête du classement des pilotes, probablement de façon temporaire me direz vous, mais le tout est rafraîchissant quand même.


Et que dire de la performance de David Coulthard qui termine troisième ? celui là même qui, il y a moins d’un an, alors que le sympathique «Tonton Bernie» Menaçait de retirer le Grand Prix de Silverstone, avait qualifié le Canada et son Grand Prix … Et je cite : De «Shit Hole»… Traduction libre de «Trou à merde» Ou quelque chose comme ça.

C’est que l’on a la mémoire courte en ce pays… Je n’ai pas entendu personne le lui rappeler cette année. Parions qu’il l’aura trouvé agréable notre «Trou à merde» En 2008. D’ailleurs à coup sur le dernier podium à vie de l’Écossais, puisqu’il devra céder son volant a Bourdais l’an prochain. Soyons donc bon joueur, et félicitons le pour ce petit miracle… Sincèrement bravo à toi David «Shit Head» Coulthard… Désolé, c’était plus fort que moi.

Dans notre «POOL»… Certain m’on gentiment fait remarqué que je ne faisait pas beaucoup de commentaires humoristiques concernant le classement des «Pooleurs» Cette année… C’est bien simple… Bâtard ! Je croupis dans les bas fonds du classement… Y a absolument rien de drôle dans ça, un point c’est tout.

Crackshaft         

Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 20:02

Prélude au Grand Prix du Canada


C’est maintenant une tradition, le jeudi qui précède le Grand Prix du Canada, les organisateurs permettent aux amateurs de venir se rincer l’œil. Si il fut un temps ou les visiteurs qui se rendaient sur l’île n’avaient pas grand-chose à se mettre sous la dent, voir même se buter le museau sur des portes de garages fermés, il en est tout autrement maintenant. Aujourd’hui les écuries se permettent d’assembler les voitures sous le nez des nombreux curieux présents sur les lieux.

Encore une fois cette année, des milliers d’amateurs ont profités de l’occasion pour admirer le travail de moine des mécanos ainsi que des différents techniciens d’écurie. Ferrari, McLaren, BMW et autres, étaient tous à l’oeuvres. Place aux images.

Crackshaft


Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 23:11

10 ans de fête sur la rue Crescent


Cette année marquait le dixième anniversaire des festivités entourant le Grand Prix du Canada sur la rue Crescent. Première visite de ma part sur la populaire avenue de Montréal… Pas très «Jet set» Le Crackshaft me direz-vous ? Mais qu’a cela ne tienne, une fois n’est pas coutume.

Selon les autorités concernées, une foule record de tout près de 500,000 personnes auraient foulé le bitume de la rue durant les quatre jours de l’événement.

Festival commandité par le fabriquant Japonais Honda, différents produits du manufacturier y étaient exposés. De plus, lors de mon passage, jeudi midi, les deux pilotes de l’écurie F1 Honda, Rubens Barrichello et Jenson Button, étaient sur place et ont profités de l’occasion pour rencontrer les amateurs et répondre à quelques questions.

Les deux lascars autographie une moto qui fut mis à l’encan le vendredi soir.

La voiture de la série «American LeMans» Des pilotes Bryan Herta et Christian Fittipaldi.

Une Honda Civic de la première génération.

Des simulateurs de course mis à la disposition des nombreux visiteurs. À en juger par la frimousse réjouit de la demoiselle, peut-être plus un «Stimulateur» Dans son cas.




Repost 0
Published by CRACKSHAFT - dans Formule Un
commenter cet article

Présentation

Des infos sur le sport motorisé... Et plus

Informations, nouvelles et potins sur les sports motorisés
Formule Un, NASCAR, Stock Car Québécois et autres

Pas toujours très sérieux... Parfois même irrévérencieux

À prendre au deuxième degré et avec modération

Crackshaft... Le Vil-Brequin

Recherche

Météo

Vieux « Stock »

Note légale de l'auteur

Tout les textes, ainsi que la très grande majorité des images affichés sur ce site sont propriété de l'auteur. "Crackshaft.Com" peut cependant contenir du matériel protégé par des droits d'auteur dont l'utilisation n'est pas toujours spécifiquement autorisée par le détenteur de ces dit droits. Aucun profit n'est tiré de ces utilisations, la publicité affiché ne sert qu'à payer une partie des frais d'hébergement. Ceci constitue donc une utilisation équitable "fair use" En respect de la loi canadienne sur le “copyright” et son équivalent américain, la loi 195. Toutes deux se basent sur la notion de “Fair dealing“: une clause d'utilisation équitable d'ouvrages protégés par les droits d'auteur. (CC) - Utilisation non-commerciale.

Par le fait même, les photos ainsi que les textes de ce site, peuvent être utilisés, et même repris par d'autres internautes et ou publications et ce, sans aucune forme de rémunération. Tout comme "Crackshaft.Com" le fait, une simple note indiquant l'origine des documents serait apprécié.

Articles Récents

Pages

Annuaires

Classement«POOL»

Infos Divers